Sites internet de collectivités : et si c'était dépassé ?

A l'heure où les collectivités commencent à se pencher sérieusement sur les réseaux sociaux pour penser communication, maintenant qu'elles ont bien compris pourquoi il fallait penser e-mobilité, partage, interaction, messagerie pour bâtir une stratégie efficace de ciblage, que faut-il penser du site internet principal ?

 

Communiquer sur internet n'est plus ce que c'était, ma bonne dame ; la faute aux tic qu'on envoie sur la toile... ça détraque toute ma stratégie !

 

L'objectif c'est la cible !

Plus il sera possible de spécialiser sa communication web en fonction de cibles distinctes, plus la communication sera efficace. Puisque les internautes échangent mieux entre membres d'une même communauté, pénétrons ces communautés en leur adressant des messages correspondant à leurs intérêts.

Puisque une majorité d'internautes surfe désormais via leur mobile (et la tendance s'accentue à grande vitesse), proposons des sites spécifiques et adaptés à un écran de smartphone.

 

Il faut tron-ço-nner !

Une seule version du site adaptée aux mobiles ne peut diffuser l'ensemble des informations ni l'ensemble des services ; alors tron-ço-nnons : un mini site mobile pour la culture par ci, un autre pour les services administratifs par là, encore un petit pour présenter le territoire... ah oui j'oubliais, un petit dernier pour la vie citoyenne.

Comme on parlait, il y a peu, de "rubriques", parlons maintenant de sites dédiés et adaptés aux cibles et aux comportements en mobilité.

 

En construisant ainsi autour de thématiques et de cibles distinctes mini sites dédiés et pages Facebook spécifiques, en complétant par des outils de partage comme SlideShare, DailyMotion, Flickr, la collectivité va inéxorablement s'éloigner du schéma type site internet principal aussi "portail" fut-il (futile ?) pour s'orienter vers une "galaxie Web".